Le Plan de Déplacement du Cotentin

Jeune femme devant bus
© Aymeric Picot

Le Plan de déplacement du Cotentin : une vision ambitieuse

Lancé le 29 juin 2017 par délibération du conseil communautaire, le plan de déplacements urbain (PDU), appelé plan de déplacements du Cotentin (PDC) sur la Communauté d’Agglomération du Cotentin, définit les principes d’organisation du transport des personnes et des marchandises, tous modes confondus, à l’échelle de la Communauté d’Agglomération du Cotentin. C’est un document de planification qui anticipe les évolutions à long terme et qui vise un équilibre entre les besoins de mobilité, la protection de l’environnement et de la santé et le renforcement de la cohésion sociale et urbaine. C’est aussi un outil de programmation, qui doit prévoir les modalités de mise en œuvre et de financement de son plan d’actions pour les 10 années qui suivent son approbation.

 

Consulté le 14 mars 2019, le bureau communautaire s’est prononcé, à l’issue du débat, pour l’adoption du scénario le plus ambitieux. En effet, au-delà du simple équilibre territorial et de la desserte des zones les moins denses, ce scénario a été jugé plus favorable à la mise en place d’une architecture des mobilités complète, inclusive et cohérente, à même de porter un véritable projet pour l’agglomération.

 

A partir des enjeux identifiés par le diagnostic, et à la suite du choix du scénario en bureau communautaire, la phase d’élaboration du plan d’action a été engagée.

 

Constituant le cœur du projet de Plan de déplacements du Cotentin, le plan d’action a été élaboré à partir du scénario validé par le bureau communautaire de l’agglomération. Il fixe la stratégie en matière de transports et mobilités. L’ensemble des volets de la mobilité étant liés, le plan d’actions se doit d’adopter une approche systémique, globale et multimodale. C’est un ensemble organisé d’éléments en interaction.

 

Le PDC a été arrêté en conseil communautaire le 26 février 2020.

Dans ce document de 160 pages, l’Agglomération pose trois enjeux et douze orientations :

 

Enjeu 1 : Mailler le Cotentin par une desserte efficace en transports en commun.

 

Enjeu 2 : Rééquilibrer la place des différents modes de déplacement au service de l’équité territoriale et de la qualité de vie.

 

Enjeu 3 : Accompagner les habitants et les acteurs du territoire dans l’évolution de leurs pratiques de mobilité.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email